dimanche 26 septembre 2010

Avengers.

Evitons et dégageons tout de suite un malentendu :

La Fan Club, et ce dans le moindre atome de ses membres portugais, algériens, italiens, français ou je ne sais quoi encore, a toujours été du côté des oppressés, des travailleurs, des détenus, en un seul mot; du peuple, masculin ou féminin d'ailleurs cela ne fait aucune différence à nos yeux.

Dans notre émission nous avons reçu des artistes qui font un comics indépendant sur un super héros noir (Shaango), de banlieue, qui se bat contre le pouvoir et ses injustices (un des membres de La Fan Club en est le co-scénariste !), les rédacteurs en chef d'un magazine qui traite en grande partie de rap (Gasface), genre musicale métissé par essence il me semble, sans compter les personnes responsables de festivals, etc etc.
Bref, une ouverture d'esprit qui se conjugue difficilement avec les adjectifs dont nous sommes affublés.

Nous n'avons JAMAIS dénigrés le syndicalisme (fils de familles d'ouvriers et de classes moyennes, ça nous ferait vraiment de la peine d'insulter nos propres parents, grands parents et amis issus des mêmes milieux que nous), mais en l'occurrence ici, ce syndicalisme intégriste et extrémiste qui ne peut même pas entendre le mot "patron" quand on parle d'entraîneur de foot, (une pure déviance verbale de footeux) ne trouve pas sa place chez nous, pour une bonne et simple raison : la discussion est impossible.

Nous avons choisit notre camp n'ayez aucun doute là-dessus.

Quant au fait de mettre une photo du Klu klux klan, elle est ici pour illustrer une méthode d'exécution et une pratique peu démocratique. A aucun moment nous n'avons apposé le nom Radio Canut sur la photo, nous ne sommes pas stupides au point de prétendre que Canut = KKK.

Par contre, il est écrit ici, que nous sommes racistes, plus ou moins membres du FN, sexistes, nationalistes, ploucs, autant de termes violents que nous prenons en pleine gueule de la part de lâches cachés derrière leurs écrans et l'anonymat du net.

Pour finir, nous avançons tous à visages découverts, ce qui n'est pas le cas de 99 pour-cent de nos détracteurs.

Ceux qui ne sont pas d'accord avec nous, le net est vaste et les sites qui leurs plairont ne manqueront certainement pas.

Enfin, laissez nous entre fans de Pop culture, parce qu'au final, au delà de l'amitié, c'est elle qui nous unit.

La Fan Club.

1 commentaire:

smart ass a dit…

Et donc, POINT FINAL !!!
j'ose l'espérer cette fois-ci...
On va tous être des grandes personnes et continuer notre chemin et notre lutte, certains contre les patrons, d'autres contre le gouvernement et moi contre les zombies !

Bises à tous.